Collège Les Bouvets - Puteaux
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Parents > Les raisons de cette grève au collège mardi 4 février 2014

Les raisons de cette grève au collège mardi 4 février 2014

mardi 4 février 2014 par FCPE

Chers parents,
Vous trouverez ci après les raisons évoquées par les enseignants du collège motivant une journée de grève ce jour ,mardi 4 Février 2014 que vous trouverez également sur votre ENC 92 :

Les enseignants du collège Les Bouvets ont pris connaissance ce jour en heure syndicale de la DHG en vue de la rentrée 2014/2015. Cette DHG soulève les plus vives inquiétudes sur de nombreux points. Elle apparaît largement insuffisante au regard de l’effectif actuel et à venir, puisque le collège perd 23h30.

En effet, la DHG prévoit un effectif de 119 élèves de Cinquième et donc une fermeture de classe, alors que les effectifs de Sixième s’élèvent actuellement à 125 élèves répartis en 5 classes, ce qui est un minimum pour assurer un enseignement de qualité ; le collège reçoit déjà des demandes extérieures d’inscription en Cinquième. A cet égard, ce chiffre de 119 élèves prévus en Cinquième nous paraît totalement erroné : il se fonde sur le nombre d’élèves présents le jour de la rentrée 2013/2014 alors que le Collège a accueilli, depuis la rentrée, treize élèves supplémentaires en Cinquième quand seulement deux élèves sont partis. De manière générale, le collège a accueilli depuis septembre trente-huit élèves supplémentaires, tous niveaux confondus, et en a perdu vingt-deux. L’effectif initial a donc déjà été augmenté de seize élèves, dont onze en Cinquième.

Si la DHG ne conserve pas une cinquième classe en Cinquième, nous devrons accueillir plus de trente-deux élèves par classe, ce qui représente un danger, au vu de la capacité d’accueil des classes puisque les locaux du collège ne sont pas aux normes pour accueillir un tel nombre d’élèves.

Par ailleurs, si nous souhaitons conserver cinq classes en Cinquième, nous devrons nous résoudre aux sacrifices pédagogiques suivants :

- Les heures de soutien en Mathématiques et en Français, obligatoires en Sixième, devront être supprimées.

- Les heures dédoublées en Sciences (SVT, Sciences physiques et Technologie), nécessaires pour la sécurité des élèves lors des manipulations, ne pourront être reconduites.

- L’option Grec en Troisième, qui permet aux élèves d’approfondir leur culture et d’élargir leur choix d’orientation, devra être supprimée. Les élèves latinistes-hellénistes du collège seront donc fortement pénalisés par la disparition progressive de l’enseignement des langues Anciennes.

- Le soutien natation pour les élèves non-nageurs de Sixième ne pourra être reconduit, contraignant les enseignants d’EPS à supprimer l’activité natation de leur programmation.

- Enfin, les classes bi-langues, qui font en partie la spécificité de notre établissement, sont très fortement menacées.

- Le passage aux heures planchers, dans toutes les disciplines, menace fortement la qualité de la préparation des élèves de Troisième au Diplôme National du Brevet et la réussite de leur scolarité au Lycée.

Nous regrettons d’être contraints de nous mettre en grève ce jour mais la situation nous l’impose car elle représente un danger non négligeable pour les enseignants, les parents et les élèves du Collège les Bouvets.

Les professeurs du collège Les Bouvet.

Note conjointe des deux fédérations de parents FCPE et PEEP :

Les représentants des deux fédérations de parents présentes au collège ont pu rencontrer les enseignants du collège ce matin et on souhaité apporter leur soutien à cette action visant au maintien d’un enseignement de qualité pour tous les enfants de Puteaux issus du collège les Bouvets, leur permettant de prétendre à des études supérieurs en lycée général et par la même en post bac.

Nous mettons à la disposition des parents une pétition manuscrite à l’accueil du collège les Bouvets à partir de 18h00 et vous encourageons à répondre présent au travers de votre signature pour qu’elle soit présentée à l’inspection Académique lors d’un rendez vous qui a été fixé courant semaine prochaine.D’autres collèges du département ont pu faire valoir leurs arguments concernant le maintien des heures d’enseignements gràce une union conjointe des enseignants, des parents et fédérations de parents.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Les Bouvets - Puteaux (Académie de Versailles)
Directeur de publication : Selim BELBACHA, Principal